Comment trouver votre moulin à café idéal

Privilégiez les moulins à café à meules et à faible vitesse de broyage

Utiliser un bon moulin à café est la garantie d’une boisson encore plus savoureuse. Certaines cafetières possèdent un moulin intégré, mais pour un broyage optimal, nous vous recommandons de vous équiper d’un moulin à café à part.

Nous vous indiquons ici les critères à prendre en considération lors du choix d’un moulin à café. Quel type de moulin à café choisir ? Quel prix devez-vous viser pour un moulin de café de bonne qualité ?

Vous trouverez ici les réponses à toutes vos interrogations pour déguster un café encore plus savoureux.

Pourquoi s’équiper d’un moulin à café ?

Lorsque vous broyez les grains de café vous-même juste avant de préparer votre boisson, vous obtenez un goût plus puissant et plus riche qu’avec du café prémoulu. En effet, en broyant vous-mêmes les grains de café, vous conservez davantage les huiles aromatiques qui s’en dégagent.

De plus, vous pouvez choisir la mouture et parfois même la vitesse de broyage. Vous maîtrisez ainsi tout le procédé pour obtenir le résultat final que vous souhaitez dans la tasse.

Privilégiez les meules aux lames

Il existe deux types de moulins à café. Les moins chers et plus simples d’utilisation sont pourvus de lames rotatives. Mais les meilleurs moulins sont ceux à meules, lesquelles peuvent être plates ou coniques. L’avantage des meules est que vous obtenez un résultat plus régulier et maîtrisé.

Les meules coniques sont légèrement mieux que les plates, en ce sens qu’elles permettent un broyage un peu plus homogène. De plus, une fois moulu, le café conserve ses arômes un peu plus longtemps.

Céramique ou acier

Les meules sont principalement en céramique ou en acier. Les meules en céramique s’usent moins vite et sont à remplacer moins souvent. La céramique est toutefois un matériau plus fragile que l’acier et se brisera plus facilement si des corps étrangers entrent dans le moulin. Par ailleurs, la céramique dissipe moins bien la chaleur. Si vous faites l’acquisition de votre premier moulin à café et n’avez pas de préférences spécifiques, les deux matériaux conviennent aussi bien.

Évitez les moulins à café bon marché

La différence entre un moulin à café un peu plus cher et de haute qualité et ceux meilleur marché se trouve dans la finesse de la mouture et l’homogénéité de celle-ci. Pour faire un expresso, il est important d’être équipé d’un bon moulin à café, mais pour un café filtre, par exemple, l’homogénéité de la mouture est moins déterminante.

À titre indicatif, tablez sur une centaine d’euros ou plus pour un moulin à café qui vous donnera un bon résultat. Dans cet ordre de prix, le moulin à café Wilfa WSCG2 est une bonne référence. Pour un premier achat, c’est un excellent produit d’entrée de gamme.

Réglage de la mouture

Il est important que votre moulin à café puisse moudre les grains de café au niveau de finesse désiré. Avant d’acheter, vérifiez bien que le moulin répond à vos besoins s’agissant du degré de mouture (fine ou grossière). Il doit par ailleurs proposer suffisamment de réglages intermédiaires pour ajuster au mieux la finesse afin que le café soit moulu exactement comme vous le souhaitez. Comme indiqué plus haut, les meules sont à privilégier aux lames, car elles permettent d’obtenir une mouture à la finesse idéale.

Moulin à café électrique ou manuel

Sur le plan esthétique, les moulins à café manuels sont subjectivement plus jolis que les moulins électriques, mais ils ne sont pas très pratiques pour une utilisation quotidienne. Si vous comptez moudre votre café régulièrement, un moulin à café électrique puissant et précis vous facilitera la tâche. Un moulin à café manuel plus petit s’avérera toutefois plus pratique si vous tenez à moudre vous-même votre café en dehors de chez vous et que vous ne voulez pas vous encombrer d’un moulin à café électrique.

Questions à vous poser avant d’acheter votre moulin à café

  • Quelle est la taille du moulin à café que vous envisagez d’acheter ? De quel espace disposez-vous là où vous pensez le mettre ?
  • Le récipient à grains est-il de capacité suffisante ?
  • Combien de réglages de mouture pouvez-vous définir ? Est-il possible d’affiner le degré de mouture ?
  • Y a-t-il une minuterie pour vous aider à moudre la quantité exacte de café ?
  • À quelle vitesse fonctionne le moulin à café ? Le moulin maintient-il une vitesse faible et régulière pour assurer un degré de mouture précis ?
  • Le moulin à café est-il bruyant ?
  • Le moulin peut-il fonctionner pendant une longue période sans pause avant qu’il ne soit nécessaire de laisser refroidir les lames ou meules ?
  • Comment vous semble la qualité ? Y a-t-il beaucoup de pièces en plastique susceptibles de casser ?

Une quantité et une finesse de mouture maîtrisées pour un résultat optimal

Quand avez-vous pesé la quantité de café à infuser pour la dernière fois ? Et quand vous êtes-vous interrogé sur la finesse idéale du café moulu ? Beaucoup de gens achètent du café prémoulu et dosent approximativement à l’aide d’une mesurette pour prépare leur café filtre. Pourtant, moudre soi-même ses grains de café à la bonne finesse de mouture offre une bien meilleure expérience de dégustation.

Un bon point de départ est d’utiliser 60 g de café par litre d’eau pour une cafetière ordinaire. Une cuillère à doser standard représente généralement six grammes de café pour un décilitre d’eau.

La grossièreté du café est à déterminer en fonction du type de cafetière et du pH de l’eau. Si vous avez une eau douce au robinet, il est préférable d’utiliser un café moulu plus grossièrement, mais si votre eau est dure, une mouture fine est ce qu’il y a de mieux.

Si vous voulez un café plus savoureux, mieux vaut choisir une variété de café plus fort en goût plutôt que de charger plus de poudre dans la cafetière.

Adobe Stock © nopphadol

Cafetière avec moulin intégré

Si vous pensez seulement moudre les grains au moment de préparer votre café, nous pouvons vous recommander une cafetière avec moulin intégré. Vous gagnerez du temps et pourrez toujours définir le degré de mouture.

Il est toutefois important de garder à l’esprit que ce que vous gagnez en commodité, vous le perdez en niveau de maîtrise et de qualité. Si le moulin tombe en panne, vous devrez remplacer la cafetière complète et vous ne bénéficiez pas du même éventail de choix que si vous achetez un moulin à part qui correspond exactement à vos besoins.

Tenez compte des points suivants lors du choix de votre cafetière :

  • La puissance doit être d’au moins 1100 W pour une préparation rapide
  • Optez pour un modèle plus récent avec écoconception et arrêt automatique pour faire des économies d’énergie
  • Les cafetières certifiées ECBC sont testées et approuvées par la Norwegian Coffee Association (NCA)
  • Les cafetières dotées d’un système anti-goutte réduisent les risques de déversement d’eau

Lisez par ailleurs notre article « Comment trouver votre cafetière filtre idéale » qui contient de nombreux conseils pour vous aider à choisir la cafetière qu’il vous faut.